Barabbas

Cette année, j’ai eu l’occasion, assez rare, de me voir confier 3 exemplaires du même ouvrage par 3 clients différents.

L’ouvrage de Lucien Descaves, chez Eugene Rey, 1914. in8. 259pp. dessins de Steinlen.

La première reliure est relativement classique: un demi chagrin bordeaux à gros grain, à petits coins, 5 nerfs. Le client avait passé commande de dessins originaux au fusain à Eric Geffroy, artiste à Tours.

Voici le résultat:

édition originale sur papier japonais

édition originale sur papier japonais

Les autres ouvrages étaient des commandes de décors originaux.

Décor réalisé en plein veau teinté. Jeux de reliefs en creux laissant apparaître un papier imprimé.

Titrage à l’oeser.

Barabbas

Barabbas

détail

017

et le dernier décor est un plein chevreau chromé. Le graphisme a été réalisé en incisant la peau. Des incrustations de peau rouge et des filets à l’oeser viennent rythmer le décor.

Titrage à l’oeser.

Gardes et étui réalisés avec du papier de Claude Braun.

020

Publicités

~ par ateliermalicalestang sur septembre 30, 2013.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :